Durant les dernières semaines les choses se sont encore accélérées pour DomRaider : fin 2016, nous ne proposions que 5 extensions différentes sur les noms de domaine que nous snappions. Entre temps nous étions accrédités avec succès auprès de différents registres internet.

Désormais notre offre s’est élargie à 13 extensions différentes de noms de domaine sur notre plateforme de dropcatching de noms de domaine expirés. Voici les différents TLDs disponibles chez DomRaider :

  1. TLDs DomRaider.FR : l’extension phare et préférée des français. Plus de 3 millions de noms de domaine français existent en .FR.
  2. .BE : que l’on soit flamand ou wallon, il est possible de trouver son bonheur parmi les noms de domaine utilisant l’extension belge.
  3. .DE : l’un des ccTLDs les plus importants au monde. En effet l’Allemagne comptabilise près de 16 millions de noms de domaine
  4. .NL : l’extension des noms de domaine des Pays-Bas.
  5. .EU : avoir recours à ce type d’extension manifeste d’une volonté d’inscrire son activité en Europe. Elle est reconnue par 500 million d’internautes dans 27 pays et couvre ainsi une vaste étendue géographique. Le .EU est plébiscité par les entreprises qui se lancent à l’international et souhaitent acquérir une notoriété hors de leur pays.
  6. .SE : l’extension nationale pour la Suède
  7. .CZ : dédiée à la République tchèque
  8. .NU : à l’origine il s’agit du domaine national assigné à Niue, un petit pays en Océanie. Il a connu un grand succès en Europe du Nord, notamment en Suède et au Danemark où « nu » signifie « maintenant ». Prononcé à l’anglaise il s’assimile à « new« . Intéressant pour créer des combinaisons pertinentes de noms de domaine.
  9. .ME : l’extension de domaine du Montenegro est fortement utilisée dans un souci de branding de marque ou personnel.
  10. .AT : ccTLD de l’Autriche
  11. .IT : extension de noms de domaine de l’Italie
  12. .INFO : très prisé dans le secteur du tourisme, des ambassades, mais également pour la presse et l’information. Les noms de domaine en .info sont reconnu auprès de la plupart des internautes européens.
  13. .ORG : de nombreuses organisations non gouvernementales ont recours à ce type d’extension, soit à titre préventif pour pallier le cybersquatting soit en installant un site dédié.

 

Cette liste va prochainement s’agrandir avec l’arrivée de nouveaux TLDs très importants, permettant ainsi aux domainers du monde entier de tirer profit des noms de domaine expirés, tant pour leur bénéfice SEO, pour la protection de leur identité digitale, la monétisation ou leur potentiel spéculatif !

Suite au prochain épisode !

 

Comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment